Saint-Cyprien : balade au cœur d’un quartier toulousain chargé d’histoire

Situé sur la Rive Gauche de la Garonne, ce quartier toulousain a longtemps été délaissé. Il n’est même pas évoqué par Claude Nougaro dans sa célèbre chanson Toulouse. Et pourtant, aujourd’hui, le quartier Saint-Cyprien est une étape incontournable lorsque l’on veut découvrir Toulouse. Son esprit village, ses ruelles typiques, ses grands parcs et ses monuments historiques, sont des armes de séduction massive pour ceux qui veulent sentir battre le pouls de la ville rose.

Saint-Cyprien ? Une ambiance village au coeur de la ville !

Saint-Cyprien ? Une ambiance village au coeur de la ville !

Vous venez de faire une balade sur la Rive Droite de Toulouse ? Laissez-vous guider jusqu’au Pont Neuf ! Je vous embarque avec moi au cœur de ce quartier historique, que ses habitants appellent affectueusement « Saint Cyp’ », un quartier cosmopolite et vivant, situé à dix minutes seulement de la Place du Capitole.
L’église Saint-Nicolas domine ce quartier de Toulouse
L’église Saint-Nicolas domine ce quartier de Toulouse

Le Pont-Neuf, l’entrée emblématique du quartier Saint-Cyprien


Un adage bien connu de tous dit que les apparences sont parfois trompeuses. C’est le cas pour le Pont Neuf ! Comme son nom ne l’indique absolument pas, le Pont Neuf est le pont le plus ancien de Toulouse.

Été comme hiver, le Pont Neuf reste l’une des plus belles entrées du quartier !

Été comme hiver, le Pont Neuf reste l’une des plus belles entrées du quartier !

Pour sa défense, il était bien neuf lors de sa mise en service il y a 386 ans. La première pierre fut posée 120 ans plus tôt, pour remplacer le Pont Médiéval de la Daurade en trop mauvais état. D’ailleurs, une partie est toujours visible depuis le Pont Neuf, lorsque l’on regarde en direction du Pont Saint-Pierre.      

Le Pont Neuf est résolument l’une des plus belles portes d’entrée du quartier Saint Cyprien. Les yeux les plus aguerris sauront admirer l’œuvre du street-artiste James Colomina, « L’Enfant au Bonnet d’Âne ». Elle est installée sur une pile du pont, parviendrez-vous à la trouver ?

L’œuvre de James Colomina est installée sur le Pont-Neuf !

L’œuvre de James Colomina est installée sur le Pont-Neuf !

De la Prairie des Filtres à l’Hôtel Dieu

Après avoir traversé le Pont Neuf, cap sur la Prairie des Filtres ! Ce grand parc, situé en bord de Garonne (à gauche, juste après le Pont), est un lieu que les Toulousains connaissent bien. En effet, en plus d’accueillir le célèbre festival Rio Loco, la Prairie des Filtres est aussi l’endroit où l’on vient se relaxer dès l’arrivée des beaux jours.

Une vue imprenable sur le Pont Neuf et le Quai de Tounis, un saule pleureur emblématique, des bancs pour lire un livre et des jeux pour les enfants : le lieu est idéal pour faire une pause après avoir arpenté les rues de la ville rose !

Les mythiques berges de la Garonne depuis le Pont Neuf

Les mythiques berges de la Garonne depuis le Pont Neuf

La pause est terminée, et vous vous demandez sûrement quel est cet immense bâtiment situé à droite du Pont Neuf. Il s’agit de l’Hôtel Dieu, un ancien hospice pour pèlerins et pestiférés, qui accueillait également les bébés abandonnés. N’hésitez pas à pénétrer dans son enceinte. Et à observer ! Tout près de la porte d’entrée, on peut encore voir la fenêtre à bébés, parfaitement reconstituée.

L’Hôtel Dieu, idéalement situé entre les deux plus beaux ponts de Toulouse.

L’Hôtel Dieu, idéalement situé entre les deux plus beaux ponts de Toulouse.

Direction le Dôme de la Grave

Il est impossible de visiter le quartier Saint-Cyprien sans passer par le dôme de La Grave, qui est aux Toulousains ce que la Tour Eiffel est aux Parisiens. Vos pas vous mèneront donc vers le Quai de l’Exil Républicain, à quelques dizaines de mètres de l’Hôtel Dieu. En plus d’avoir une vue imprenable sur Toulouse et ses briques roses depuis la passerelle, vous pourrez admirer à votre guise le fameux dôme.

Le Dôme de la Grave est un vrai symbole pour les Toulousains !

Le Dôme de la Grave est un vrai symbole pour les Toulousains !

La balade se poursuit vers les berges de la Garonne, qui permettent d’accéder au Jardin du Musée des Abattoirs, un musée d’art moderne et contemporain, construit dans le bâtiment qui accueillait les anciens abattoirs de la ville !

En plus de cet immense musée, le quartier offre aux habitants et aux touristes de nombreuses activités culturelles. Parmi elles, Le Musée de l’Affiche (ou Matou) redonne aux affiches publicitaires, véritable art populaire, tous leurs titres de noblesse. La Galerie du Château d’Eau est quant à elle un magnifique hommage à la photographie. Les amateurs de théâtre pourront également découvrir les programmations éclectiques du Théâtre Garonne ou du Théâtre du Pont-Neuf.

La balade du Quai de l’Exil au Jardin des Abattoirs

La balade du Quai de l’Exil au Jardin des Abattoirs

Et pour boucler la boucle avant de rejoindre votre hôtel (connaissez-vous la Villa du Taur en plein centre de Toulouse ?), prenez la direction de la jolie Place de l’Estrapade. Séduisante et vivante, elle symbolise à merveille l’art de vivre à la toulousaine ! Profitez-en pour vous arrêter boire un vrai chocolat chaud à Cacao Fages, l’une des meilleures chocolateries de la ville !

Où manger à Saint-Cyprien ?

Le quartier Saint-Cyp’ regorge de bonnes adresses pour manger sur le pouce ou prendre le temps de savourer un bon repas !

  • Le restaurant Antipodes, 9 rue du Pont Saint-Pierre : formés par des chefs étoilés, les trois associés proposent ici une cuisine bistronomique inspirée de leurs voyages autour du monde ! Généreux et gourmand !
  • Le restaurant Aux Petits Frères, 7 place Jean Diebold : après s’être installé sur la terrasse au soleil, on déguste une cuisine simple et faite maison, dont les produits proviennent du marché Saint-Cyprien situé juste en face !
  • Le restaurant Solaneko, 9 rue Reclusane : cette petite cantine japonaise invite à découvrir la gastronomie nippone sous un autre angle ! Exit les sushis, et place aux plats bios, faits maison et souvent végétariens !
  • La pizzeria l’Atelia, 7 place de l’Estrapade : ici, on vient déguster de délicieuses pizzas à la coupe, comme à Rome ! Notre préférée ? La pizza quatre-fromages à la truffe !
  • La Crèmerie des Biquettes, 9 rue Reclusane : en plus d’une excellente sélection de fromages, La Crèmerie des Biquettes propose chaque midi des sandwiches délicieux loin du traditionnel jambon/beurre.

Quartier Saint Cyprien : comment s’y rendre ?


Depuis le centre-ville, il est tout à fait possible de venir à pied depuis la place du Capitole ou Esquirol en passant par les magnifiques Pont-Neuf et Pont-Saint-Pierre ! Le quartier dispose également d’un excellent réseau de transports en communs.

Métro Ligne A : arrêt Saint-Cyprien République
Bus : lignes 14, 31, 45, 66, 73 et 87
Tram : Arrêt Fer à Cheval (puis, descendez à pied le long des allées Charles de Fitte)



Retour à la page "Culturelle"