Chez Louisette, l’Auberge du Lienz : une institution

L’Auberge du Lienz, qui se situe sur la commune de Barèges, au pied des pistes de ski et des chemins de randonnée est une véritable institution dans la région. Ouverte été comme hiver, c’est une adresse où vous êtes certains de trouver des produits locaux, frais, 100% fait-maison et cuisinés avec amour. Les amateurs de bonne cuisine ne manquent jamais de s’y rendre lors d’un séjour dans cette région des Pyrénées. A proximité du Col du Tourmalet et du Pic-du-midi, on s’y régale de plats traditionnels, roboratifs, gourmands … Laissez-nous vous présenter Louisette et son équipe, dans cette auberge chaleureuse à l’ambiance conviviale.

Auberge du Lienz

L’Auberge du Lienz est ouverte en été et en hiver, avec deux formules différentes.


L’AUBERGE DU LIENZ PENDANT L’HIVER ET LA SAISON DE SKI

Sachez que l’hiver, toutes ces merveilles se déclinent en assiettes et tartines pour les skieurs, sans oublier les assiettes de soupes paysannes, comme la garbure qui réchauffe et réconforte. Avec toujours la même persévérance pour la qualité, le goût et la tradition, c’est uniquement la forme qui change, pour s’adapter aux besoins des sportifs qui repartent ensuite sur les pistes.

CHez Louisette

Chez Louisette, lorsque l’hiver arrive, la magie se poursuit !

Passez commande au bar et repartez avec vos assiettes, dégustez dehors au soleil sur un transat, sur un coin de table conviviale, sur un mange debout face aux pistes.


Commande au bar

Vous voyez, vous êtes vraiment aux pieds des pistes !

CHez Louisette Ardoise hiver

Une carte alléchante … des prix sympas et toujours … La qualité irréprochable !

Assiette CHez Louisette

Laissez-vous tenter … Tout est si bon !

Chiens de traineau

Les chiens de traîneau vous attendent à la sortie !

La Garbure

Connaissez-vous la garbure ?

Tarte aux myrtilles

Formidable tarte aux myrtilles

DEssert fruits rouges

Un autre fantastique dessert aux fruits rouges et glace crémeuse


Louisette, made-in Barèges depuis 1905

La grand-mère de Louisette vivait déjà sur le plateau du Lienz, à l’endroit même où est actuellement érigé le bâtiment. C’est dans une petite cabane fermière que l’aventure commence. D’une crèmerie, elle se développe en une auberge grâce au commerce avec les curistes, déjà nombreux dans la région à cette époque. Les endroits où se restaurer étaient rares et grâce à la qualité des produits soigneusement sélectionnés, issus de producteurs locaux (disons même des voisins), la grand-mère de Louisette offre des plats simples mais exquis, divinement cuisinés avec amour.

Auberge du Lienz en 1905

Exactement au même endroit

CHez Louisette en 1905

C’est là que tout a commencé !

...................................

  • Découvrez notre reportage chez Louisette, en été ! 

............................


C’est de cet esprit chaleureux, sans compris avec la qualité des matières premières, que la maman de Louisette et elle-même ont hérité. L’Auberge du Lienz s’établie de génération en génération, avec une clientèle très fidèle et toujours plus nombreuse.  La nature offre ici, tout ce dont a besoin un bon cuisinier pour préparer des mets traditionnels, généreux et gourmands. « Chez Louisette » est à présent un endroit où l’on vient en famille, entre amis, (presque) toute l’année, le midi et aussi le soir, avec l’assurance d’être reçus comme à la maison. Louisette est une personne généreuse, aussi bien dans son cœur que dans ses assiettes. C’est avec des valeurs de respect de la nourriture et de ses hôtes, qu’elle s’entoure d’une équipe toute aussi passionnée et compétente !

Déjeuner avec Louisette

Un déjeuner avec Louisette, que du bonheur


Au pied des pistes de ski et des sentiers de randonnée montagnards, l’Auberge du Lienz est un établissement parfait pour les skieurs, les randonneurs en raquette, en ski-de-fond, qui n’ont qu’un coup de bâton à donner pour franchir la porte et laisser au passage, un filet d’odeur enivrante et salivante, envahir le plateau du Lienz … Il est certain que c’est ce bouquet de saveurs riches et raffinées à la fois, qui attire une majorité de gourmands !

Au pied du téléski

Au pied du téléski

Randonnées pedestres ou en raquettes

A deux pas des chemins de randonnées pédestres ou en raquettes l'hiver

CHez Louisette

Une auberge chaleureuse

Salle intérieure chez Louisette

Une salle agréable

Le Pic du Midi

Une belle vue sur le Pic du Midi


Dans votre assiettes : les Pyrénées et rien de plus

L’Auberge du Lienz est ouverte à deux périodes de l’année :

  • L’été, les randonneurs apprécient de s’attabler sur la terrasse ou dans la belle salle intérieure. Sur les transats, vous faites une halte reposante, avec une splendide vue sur les Pyrénées et le Pic du Midi. Vous pouvez venir manger le midi ou le soir, mais aussi profiter de « planches» gourmandes et de glaces crémeuses et fondantes (n’oublions pas que nous sommes dans une ancienne crèmerie !). Pour vous y rendre, vous empruntez une petite route sur la droite juste après le village de Barèges et un parking vous attend.
  • L’hiver, l’Auberge du Lienz est ouverte au du top départ de la saison de ski. Il y a un peu de neige et les remontées mécaniques fonctionnent ? Vous pouvez aller chez Louisette ! Pour vous y rendre, c’est facile, chaussez les skis ou tout autre engin glissant, des raquettes, des chiens de traineaux … Et rendez-vous au pied du télésiège.


Terrasse Auberge du Lienz

Installez-vous en terrasse

Appréciez la vue

L’été, régalez-vous de spécialités des Pyrénées, comme les pommes de terre paysannes, cuites à l’eau, épluchées, taillées et sautées dans la graisse de porc et l’ail … Le gigot de mouton, les côtelettes ou le jarret de port avec de l’ail et du serpolet sauvage … sont 100% AOP Barèges-Gavarnie. Un produit fondant, très gustatif et aromatique, juteux … La bête est achetée entière et découpée avec soin pour révéler tout ses morceaux, qui sont valorisés dans de multiples plats.


Côtes de mouton

Les côtes de mouton

mirepoix de légumes confits

Une délicieuse sauce à la mirepoix de légumes confits

jarret de porc

Jarret de porc fondant et moelleux

Le pied de cochon est lui aussi préparé maison, il est désossé (28 petits os, quelle dextérité !), puis reconstitué avec une farce à base de morilles gouteuses, qui sont aussi préparées en sauce et grillées pour un croustillant étonnant.


Les pieds de cochons

Les  pieds de cochon

Pieds de cochons

Une tendresse et une saveur sans pareil …

L’échine de porc (désossée) est reconstituée en rôti et parsemée de sel pendant une nuit, puis dessalée, piquée à l’ail et cuite minimum 6h dans de la graisse de porc avec de la marjolaine sauvage. Le porc noir de Bigorre se décline aussi en jambon, en terrines maison : avec du chorizo, de la compote de pomme et de la ventrêche grillée, c’est l’invité d’honneur d’une tartine de pain maison croustillante et moelleuse.


Assiette de charcuterie paysanne

Assiette de charcuterie paysanne

Epaule de mouton rôtie aux herbes sauvages

Epaule de mouton rôtie aux herbes sauvages

Le civet de mouton au Madiran

Le civet de mouton au Madiran et son croustillant de ventrèche

Une échine confite et sauce à la marjolaine

Une échine confite et sauce à la marjolaine

Le poisson n’est pas en reste, la truite locale est marinée et assaisonnée de poivre Tchuli, avec sa ribambelle de carottes, choux fleurs, concombres et autres légumes anciens au vinaigre, elle se repose sur un lit de mousseline de céleri et de pesto d’orties sauvages.


Pavé de truite rose

Pavé de truite rose

Une entrée de truite fumée

Une entrée de truite fumée

Côté fromage, vous dégusterez du fromage de brebis fermier affiné sur place, en provenance de la vallée de Loudenvielle. Avec sa confiture de cerises noires, il représentera une pause fraiche et sucrée, avant les desserts gourmands et fondants … Tarte à la myrtille, fromage blanc riche en fruits rouges, glaces crémeuses … Et pourquoi par un Jurançon sec à la liqueur de Coquelicots faite maison, en digestif ?


Délicieux fromage de brebis des Pyrénées

Délicieux fromage de brebis des Pyrénées


Je vous vois déjà saliver


En savoir plus

 

Vous avez aimé notre reportage ? Ne manquez pas de consulter les autres !

Rejoignez-nous sur la page du Guide Toulouse Pyrénées


Retour à la page "Gourmande"