• Accueil
    • Tourisme
      • Déguster
        • La Gastronomie comme un Art de Vivre Partagé

La Gastronomie comme un Art de Vivre Partagé

Une gastronomie inspirée des montagnes

Toulouse Pyrénées, est pour sa gastronomie un pays de cocagne.


Saucisses de Toulouse


En terre toulousaine, l’oie est la référence et se consomme en daube, en pâté ou en confit servant de base, avec la fameuse saucisse de Toulouse et le haricot tarbais ou mounjete en gascon à la chaire fondante, au cassoulet toulousain. Le canard n’est pas en reste, on est ici dans le Sud Ouest


Crédit Photo - Fotolia ©ALF Photo


Bonbons à la violette



Côté confiserie ou délice sucré, la ville rose est aussi le symbole de la violette. Fleurs naturelles cristallisées, bonbons, sirop, glaces, gâteaux mais aussi moutarde, vinaigre, cette fleur délicate et odorante se consomme de mille et une façons. 



Crédit Photo - Fotolia ©IDN

Autre spécialité de Toulouse : le fenetra, un gâteau à base d’amandes, d’abricots et d’écorce confite de citron, dont l’origine remonte aux Romains. 

En Ariège, la croustade est la spécialité locale que l’on déguste aux pommes, aux poires, aux figues ou aux pruneaux. 

Dans les Pyrénées, on lui préfère le gâteau à la broche à base de rhum, noix et raisons cuit à la broche par couches successives et côté friandises, le berlingot de Cauterets se déguste de toutes les couleurs et de toutes les saveurs. 

Fromages d'Ariège

Dans les Pyrénées, la gastronomie s’inspire des montagnes : fromages d’estives, porc noir de Bigorre ou de Gascogne, truites et saumons péchés dans les torrents des gaves, viande de mouton AOC Barèges-Gavarnie, canard gras, volaille noire d’Astarac-Bigorre à la chaire d’un blanc rosé, châtaignes des Pyrénées, carottes d’Asté, oignons doux de Trébons, Girolles, morille, cèpes ramassés dans les sous-bois, gibier...  Ces produits du terroir servent de base à d’excellentes recettes, transmises de générations en générations. N’oublions dans ces produits à l’identité pyrénéenne le miel qui a le gout et la saveur des fleurs des arbres de la vallée des Gaves, des plaines et des montagnes (Crédit Photo - Fotolia ©Boris).

Des vallées dAspe et d’Osseau nait une eau, naturellement gazeuse, à boire sans modération. En matière de vignobles, les Hautes-Pyrénées possèdent deux Appellations d’Origine Contrôlées : le Madiran et le Pacherenc du Vic Bilh

Le vignoble de Madiran remonte au 1er siècle. Au XIème siècle, les bénédictins fondèrent une abbaye et améliorèrent le vin. C’est un vignoble de pentes et de coteaux qui possède son AOC depuis 1948. C’est un vin rouge, puissant et charpenté. Il se marie parfaitement avec les confits, le gibier, le mouton et le cassoulet. 

Le Pacherenc du Vic-Bilh est un vin blanc sec ou moelleux. Le Pacherenc moelleux dégage des arômes de fruits clairs confits (poire, pomme, coing) et d'épices. Il peut se boire en apéritif. Les secs possèdent de beaux arômes floraux, d'agrumes, de fruits secs. Ancizan, village de la vallée d’Aure mérite que l’on s’y attarde notamment pour déguster son cidre. 

Vignoble de Madiran