Pic du Midi de Bigorre : Les Pyrénées à 360° !

Aujourd’hui, je vous propose prendre un peu de hauteur : nous partons pour la visite du Pic du Midi de Bigorre ! Perché à 2877 mètres d’altitude, cet observatoire astronomique que l’on pourrait aisément prendre pour un drôle de château dans le ciel, offre sans aucun doute la plus belle vue sur la chaîne des Pyrénées. Alors, vous me suivez?

 

Une journée pour mieux comprendre le ciel

Ne vous laissez pas impressionner par sa situation géographique. Nul besoin d’être un alpiniste hors-pair pour se hisser au sommet du Pic, puisque tout est prévu pour vous faciliter la tâche : garez votre voiture au parking gratuit de la station de la Mongie, sautez dans le téléphérique, et c’est parti pour 15 minutes de spectacle. Vous quittez peu à peu la vallée pour survoler les montagnes enneigées.

Pic du midi de Bigorre

Ascension en téléphérique

Arrivée en haut, j’ai eu la bonne surprise d’apprendre que le jour choisi pour ma visite était un peu spécial, puisque c’était la fête des sciences. Au programme, des visites hilarantes, des spectacles émouvants, mais surtout, l’ouverture exceptionnelle au public des quartiers scientifiques et des télescopes normalement réservés aux astronomes travaillant sur place. Une chance inouïe !

Avant de profiter des animations, pourquoi ne pas visiter les 750 m² de terrasse offrant un panorama époustouflant sur toute la chaîne des Pyrénées. Une image qui restera gravée à jamais dans vos esprits...

Pic du midi de Bigorre

Une vue splendide depuis les terrasses

Les plus téméraires d’entre vous oseront peut-être s’avancer sur le “Ponton dans le Ciel”, une passerelle vertigineuse de 12 mètres de long qui s’avance dans le vide. Frissons garantis ! 
Avec un peu de chance, vous assisterez peut-être à l’un des nombreux événements en plein air organisés sur place!

Pic du midi de Bigorre

Le ponton dans le ciel

Pic du midi panorama

Un panorama à couper le souffle !

De retour à l’intérieur, me voilà embarquée dans cet immense labyrinthe, menée par un drôle de guide, qui n’a pas l’air de bien connaître les lieux. Après une bonne tranche de rigolade, un scientifique reprend le relai et nous explique le fonctionnement des télescopes et autres appareils de mesure astronomique.

Pic du midi de Bigorre

Notre drôle de guide nous a enfermés dehors !

Après les visites, on accède aux parties destinées au grand public. On traverse d’abord l’espace expérience, un histopad autour du cou, qui vous guide et vous éclaire de manière interactive sur les étoiles et le système solaire. Puis, direction le planétarium, où l’on s’installe confortablement sur les sièges inclinés pour une projection de film sur un gigantesque écran hémisphérique. Selon les séances, plusieurs films vous sont proposés sur le thème des constellations, de l’univers et de la conquête spatiale, vous plongeant ainsi littéralement la tête dans les étoiles !

Pic du midi de Bigorre

On apprend plein de choses sur le cosmos grâce à la visite interactive !

Enfin, lors de la visite de la coupole, comme de vrais astronomes en herbes, vous découvrez la reconstitution d’un télescope et vous vivez une séquence de prise de vue du soleil réalisée par des instruments professionnels.

Évidemment, toutes ces prouesses de technologie n’ont pas été rendues possibles en un jour… Vous ne vous demandez pas comment ce drôle d’observatoire juché dans le ciel a vu le jour?


Pic du midi de Bigorre

Ouverture de la coupole

 

L’histoire du Pic du midi

L’histoire du Pic du Midi est indubitablement le témoin de la persévérance et du courage des hommes l’ayant édifié. À l'origine une station météorologique, la construction du premier observatoire s'étala de 1878 à 1882, initié par un général à la retraite, Charles Champion du Bois de Nansouty, et un ingénieur, Célestin-Xavier Vaussenat. Ce fût un chantier extrêmement fastidieux car les travaux avançaient seulement pendant quelques mois par an, lorsque le sommet n’était pas enneigé, et l’on y apportait les matériaux et les outils nécessaires à pied ou à dos de mulet. Il fallait également protéger les ouvriers de la foudre qui s'abattait régulièrement sur le pic. Par manque de moyens, les fondateurs feront finalement don de l’observatoire à l'État contre bonne gestion et entretien de celui-ci.

Pic du midi de Bigorre

Façade extérieure du Bistro

 

Sur place, les conditions de vie et de travail des scientifiques étaient extrêmement difficiles à cause de l’isolement et de l’altitude. L’approvisionnement en nourriture et en charbon étaient très difficiles, car imaginez….. jusqu’en 1952, date de mise en service du téléphérique, les scientifiques accédaient au site à pied (6 à 8h d’ascension) !

Pic du midi de Bigorre

La cabine téléphérique du Pic du Midi de Bigorre

 

C’est en 1906 que la première coupole d’observation des étoiles sera construite, et le premier téléscope acheminé par Benjamin Baillaud depuis la ville de Toulouse. La suite? Les directeurs se succèdent avec des projets de plus en plus ambitieux, le matériel de mesure se perfectionne, et la base s’agrandit, mais les installations restent très coûteuses à entretenir, à tel point qu’en 1994, l'État envisage la fermeture du site. Mais c’était sans compter sur la forte mobilisation de la région Midi-Pyrénées pour le réhabiliter. Ainsi, en 2000, après d'importants travaux, le site réouvre ses portes aux scientifiques, ET, grande nouveauté, au grand public aussi !

Pic du midi de Bigorre

Antenne du Pic du Midi de Bigorre

 

Conseils et infos pratiques :

Météo et horaires : les horaires du téléphérique diffèrent en fonction des périodes de l’année et des conditions météorologiques, donc pensez à vérifier la météo avant votre visite. Et puis, il serait dommage de trouver une vue bouchée par un épais brouillard une fois arrivés en haut, n’est-ce pas?

Équipement: Pensez à emporter des vêtements chauds (même en été !), de quoi vous couvrir la tête, des lunettes de soleil et une bonne crème solaire.

Pour vous restaurer sur place, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Le 2877, restaurant panoramique, offre une cuisine traditionnelle à base de produits locaux entre 12h et 14h.
    Entrée + Plat ou Plat + Dessert 32€
    Entrée + Plat + Dessert 38€
  • Le BistrO, snack ouvert en continu, propose des sandwichs, salades et dessert.
Pic du midi de Bigorre

Le 2877, restaurant panoramique avec vue sur la chaîne des Pyrénées

Pic du midi de Bigorre

Un petit café en terrasse ?

Pic du midi de Bigorre

Le BistrO, snack ouvert en continue

 

Une nuit au Pic du Midi de Bigorre :
Offrez-vous l’expérience exceptionnelle de caresser les étoiles le temps d’une nuitée. Au programme:
- La montée en téléphérique jusqu'à 16h30,
- Le Planétarium,
- La visite du site (terrasses et centre d'interprétation),
- Un pot de bienvenue
- Le coucher du soleil,
- Un dîner au restaurant le 2877,
- Une animation astronomie avec découverte des étoiles commentée, accès à la coupole Charvin équipée d'un télescope 400 mm Schmidt-Cassegrain,
- Votre nuit au sommet en chambre double ou individuelle,
- Le lever de soleil sur la chaîne des Pyrénées,
- Un petit déjeuner continental,
- La visite des quartiers scientifiques,
- Retour vers La Mongie en matinée.

Tarifs et autres infos:

  • Billet journée : 45€ Adulte / 27€ Enfant de 5 à 12 ans / Gratuit Enfant de moins de 5 ans
  • Des tarifs spéciaux sont accordés aux familles, aux demandeurs d’emploi, aux handicapés et aux étudiants
  • Billet Nuité : 439€ Chambre double

 

Vous avez aimé notre article ? Retrouvez en d’autres sur la Page Facebook du Guide Toulouse Pyrénées. Vous pouvez aussi nous retrouver sur Instagram @guidetoulousepyrerees

Article rédigé par Léa Dürr pour le Guide Toulouse Pyrénées


Retour à la page "Incontournable"