Toulouse : Sortie culturelle au Musée des Abattoirs

Les Abattoirs, quel drôle de nom pour un musée ! C’est pourtant celui du mythique musée d’art moderne et contemporain de Toulouse, une institution pour ses habitants. 

Situé sur la rive gauche de la Garonne, au cœur du quartier de Saint Cyprien, ce petit bijou de briques a ouvert ses portes en 2000, après 3 ans de travaux de réhabilitation. Comme son nom l’indique, l’actuel complexe culturel a abrité de véritables abattoirs de 1831 à 1988. C’est ainsi qu’on a délaissé le lard, au profit de l’art… Vous savez tout sur les vieux murs de ce musée, il est temps d’y pénétrer.

Entrée musée des abattoirs

La visite du musée des Abattoirs

 

L’entrée coûte généralement 3€ par personne, mais le prix peut varier en fonction des expositions. Pour découvrir les lieux sans débourser un sou, pensez à la gratuité des musées nationaux le premier dimanche de chaque mois ! Vous venez en famille? Pour chaque exposition, demandez les supports pédagogiques adaptés aux enfants à l’accueil du musée. Après votre passage à la billetterie, vous pourrez laisser vos effets personnels dans des casiers pour ne pas vous encombrer lors de la visite des 3000 mètres carrés d’exposition

halle musée des abattoirs

Hall du Musée des Abattoirs

 

La collection des Abattoirs comporte environ 3 400 œuvres de 950 artistes, produites au cours de la seconde moitié du XXème siècle et du début du XXIème siècle. Il y en a tellement qu’elles ne sont pas toutes exposées en même temps. Issues pour la plupart de la donation du collectionneur Anthony Denney et du dépôt de la majorité des pièces du galeriste Daniel Cordier par le centre Georges Pompidou, les œuvres sont exposées par thématique, avec un système de roulement, en fonction des expositions temporaires en place. Ces dernières changent environ tous les six mois. J’ai eu la chance de découvrir l’exposition “Picasso et l’exil”, ou comment le phénomène de la Retirada, l’expatriation de milliers d’espagnols en France sous la dictature de Franco, a impacté le travail de Pablo Picasso et de nombreux artistes contemporains. 

picasso au musée des abattoirs

Vieille affiche d'exposition Picasso

 

Au fil des salles, on trouve beaucoup d’informations et de mises en contexte, très utiles pour comprendre le lien entre les œuvres, sans connaissances préalables.

musée des abattoirs

Salle d'exposition à l'étage

 

L’oeuvre qui m’a le plus impressionnée, c’est probablement La Dépouille du Minotaure en costume d'Arlequin; un immense rideau de scène de 4,45 x 5,45 mètres peint par Pablo Picasso à la gouache et à l’encre de Chine en 1936, pour la pièce de théâtre Le Quatorze-juillet de Romain Rolland. C’est la pièce maîtresse de la collection permanente du musée, mais elle est visible seulement six mois de l’année pour des raisons de conservation. 

Musée des abattoirs toulouse

Rideau de scène du 14 juillet par Pablo Picasso

 

Tout au long de l’année, le musée s’adresse à un public très varié à travers des visites commentées et des événements :

  • Retrouvez tous les horaires de visites commentées par public ici
  • Les Jeudis des Abattoirs : ouverture nocturne de 18h à 20h hors vacances scolaires
  • Le Marché des créateurs, le temps d’un weekend, tous les ans au début du mois de décembre: idéal pour des cadeaux de Nöel originaux!
  • Des concerts tout au long de l’année…

 

Les alentours du musée : la visite continue ! 

 

Vous pensez avoir déjà fait le tour? Mais Les Abattoirs, ce n’est pas qu’un musée ! On trouve aussi sur le site une librairie, un restaurant, un auditorium, un centre de documentation, des ateliers, et surtout, surtout …. l’écrin de verdure qui borde le musée : le superbe Jardin Raymond VI ! Le jour de notre visite, le temps était radieux, nous nous sommes promener pour admirer les seize sculptures d’art moderne et contemporain d’artistes de renom, comme Fernand Léger, Franck Scurti ou encore Franz West, qui jalonnent un parcours agréable jusqu’aux rives de la Garonne.

sculpture jardin du musée des abattoirs

Statue Agoraphobia par Franz West

 

Dans le jardin, est également installé un drôle de carrousel qui fait tourner la tête des petits et des grands depuis 1994. Créé par la compagnie La Machine, le Beau Manège est inspiré de l’univers de Jules Vernes. Fascination totale des enfants garantie ! 

 

Le Beau Manège photo@Le Beau Manège Le Beau Manège, photos issues de la page Facebook du Beau Manège

Cette grande balade vous a creusé l’estomac ? Pour vous restaurer, vous avez le choix : 

 

  • Un petit snack surplombant la Garonne vous offre de la petite restauration et toutes sortes de boissons fraîches à siroter en terrasse. Attention les yeux, la vue est à couper le souffle !  

snack vue sur la garonne

Snack avec vue sur la Garonne

 

  • Niché au calme dans une cour intérieur, le restaurant du musée L'hémicycle propose une cuisine traditionnelle et raffinée à des prix plutôt abordables (11€ le plat du jour en semaine). 

Restaurant l'hémicycle

L'hémicycle - Restaurant du musée des Abattoirs

 

Infos pratiques

 

Comment s’y rendre ?

  • à pied : à 20 minutes de marche de la Place du Capitole par l’emblématique pont Saint Pierre.
  • à vélÔToulouse : une station se trouve juste en face du Jardin Raymond VI.
  • en métro, par la ligne A, arrêt Saint Cyprien - République 

 

Horaires du musée:

Ouvert du mercredi au dimanche de 12h à 18h


Vous avez aimé notre article ? Rendez-vous sur la Page Facebook du Guide Toulouse Pyrénées pour voir plein de photos et connaître des bons plans dans la région ! Suivez-nous aussi sur Instagram @guidetoulousepyrenees


Article rédigé par Léa Dürr pour le Guide Toulouse Pyrénées


Retour à la page "Culturelle"