• Accueil
    • Tourisme
      • Découvrir
        • Toulouse, La Haute-Garonne, l'Ariège et les Hautes-Pyrénées
          • Toulouse, la Haute-Garonne, l'Ariège et les Hautes-Pyrénées

Toulouse Pyrénées, une ode à la nature

PRÉSENTATION ET GÉOGRAPHIE 

DE LA VILLE ROSE AUX SOMMETS DES PYRÉNÉES

Ce vaste territoire faisant partie de la région Occitanie couvre trois départements : la Haute-Garonne, l’Ariège et les Hautes-Pyrénées avec en toile de fond la chaîne des Pyrénées

C’est un pays de lacs naturels, où jaillissent ruisseaux et torrents, de glaciers millénaires, de pics, de cols et de vallées verdoyantes…de terres contrastées jouant avec les éléments naturels .

Dans les estives et les prairies paissent de paisibles troupeaux de vaches et de brebis et dans ses forêts, constituant une réserve de biodiversité, l’ours réintroduit par l’homme a fait son grand retour. La faune et la flore sont particulièrement remarquables : isards, bouquetins, marmottes, rapaces majestueux, truites, se partagent les grands espaces préservés, les forêts de pins de hêtres, les plateaux et les cours d’eau. 

Sur les estives fleurissent gentianes et iris, mais les Pyrénées sont aussi un conservatoire botanique où son recensées de plus de 4.000 espèces. Le sous-sol est formé de nombreux réseaux souterrains que le temps a façonné, grottes et gouffresfont le bonheur des spéléologues, et des familles grâce aux sites qui ont été aménagés pour la visite. 

Le Parc national des Pyrénées s’étend sur 206 352 hectares et attire sur ses principaux sites : 1 million de visiteurs pendant la haute saison. Cette zone géographique surfe sur l’économie touristique avec son domaine skiable, le développement du thermalisme et les sports de pleine nature.

Eté comme hiver, elle offre des paysages à couper le souffle, parfaits pour la randonnée, la pratique du ski, ou simplement la découverte d’une nature authentique et préservée. C’est aussi une terre de lieux mythiques offrant des panoramas grandioses, comme le Pic du Midi de Bigorre (2877 m), les cirques glaciaires de Gavarnie Troumouse et Estaubé, classés au Patrimoine mondial de l'UNESCO, les sommets de la chaîne des Pyrénées dépassant les 3.000 mètres, ou encore les cols légendaires du Tourmalet et d’Aspin

Autres points forts, ses villes touristiques : Lourdes, haut lieu de pèlerinage ; Tarbes (44700 habitants) capitale des Hautes-Pyrénées et cité du cheval ; ou encore Toulouse (447 300 habitants), la ville rose, métropole dynamique et berceau de l’aéronautique. . 

Sites grandioses, enchantement des paysages, reliefs escarpés et vallées secrètes, Toulouse Pyrénées est une ode à la nature

CLIMAT 

UN CLIMAT TEMPÉRÉ

Si les pluies sont abondantes et l’été les orages fréquents, le climat est plutôt tempéré. Tarbes, Lourdes et Toulouse atteignent même, en période estivale, des records de chaleur, la ville rose est aussi l’une des villes françaises les plus ensoleillées

La période idéale pour visiter cette partie de la région Occitanie, se situe entre mai et septembre, lorsque les températures sont les plus agréables et le temps d’ensoleillement plus important. 

En hiver, les chutes de neige sont fréquentes sur les sommets, ce qui fait le bonheur des amateurs de sports d'hiver. Les températures moyennes restent douces dans les vallées, elles sont abritées des pluies par des massifs qui se dressent en remparts contre les nuages. 

Pamiers

HISTOIRE 

SUR LES TRACES DE NOTRE HISTOIRE

Châteaux, Musées, églises et abbayes illustrent encore le riche passé de Toulouse et des Pyrénées. 

La première occupation humaine pyrénéenne remonte à 450.000 ans. Le crâne de l’homme de Tautavel, homo erectus a été découvert dans les Pyrénées orientales. En Haute-Garonne et en Ariège, au temps de la préhistoire, l’homme a découvert des abris-sous roche où ils se sont installés. Dessins, gravures, sculptures, outils retrouvés dans les grottes ornées témoignent de la présence humaine. 

Les Romains feront de Tolosa, Toulouse au 1er siècle, une colonie prospère. Ils occuperont ce territoire pendant 5 siècles, créeront des voies d’accès, Construiront de superbes villas à l’image de l’immense demeure de Montmaurin dans les environs de Saint-Gaudens

Château de MontségurAu Moyen Âge, la région est composée d’un conglomérat de principautés vivant sous la suzeraineté des puissants Comtes de Toulouse. Apparaît aussi face au catholicisme, une nouvelle doctrine : le catharisme qui ne plaît pas beaucoup au pape Innocent III. Dans une répression sanglante en 1244, le château de Montsegur est assiégé par les armées catholiques, plus de 200 fidèles sont brûlés vifs. 

Au début du XIVe siècle, on assiste à la Guerre de Cent Ans, la peste noire tue et Toulouse perd la moitié de sa population. En 1444, c’est la naissance du Parlement de Toulouse. 

De 1463 à 1560 Toulouse fit fortune grâce au commerce du pastel. La plante prolifique dans le Lauragais donnant cette teinture bleue acquis un immense succès jusqu’à l’arrivée de l’Indigo des colonies qui mit fin à ce marché très lucratif. 1562 sonne l’heure des guerres de religion : 40 années de dévastation. Tarbes compte ses morts. 

Les vallées pyrénéennes semblent moins souffrir. En 1629, Richelieu accordera l’édit de grâce qui mettra fin aux guerres de religion. En 1659, le Traité des Pyrénées signé par Louis XIV délimite la frontière avec l’Espagne. En 1789, partout sur le territoire la révolte gronde : c’est la Révolution. 

En février 1790 nait le département des Hautes-Pyrénées composé de la Bigorre et des quatre vallées, avec Tarbes comme chef-lieu. Argelès, Vic, Bagnères et la Neste formant les districts présentant 34 cantons. 

Fin XVIIIe, début XIXe, de riches aristocrates découvrent les Pyrénées et le thermalisme. Venu en cure à Luz Saint-Sauveur, avec l’impératrice Eugénie en 1858, Napoléon III va initier de grandes infrastructures et des routes reliant les stations, ce qui va permettre l’essor du tourisme, ainsi que l’alpinisme et le ski. Après les séjours de Victor Hugo, Georges Sand, Sarah Bernhardt ou Debussy, Cauterets et Bagnères de Bigorre deviennent des lieux de villégiature. 

Pendant la guerre de 1914-1918, Toulouse développera l’industrie poudrière et en 1917 la fabrication des avions Latécoère, viendra ensuite l’Aéropostale avec Saint Exupéry et Mermoz en 1927. Dès 1920 de nombreux barrages hydrauliques sont réalisés dans les Pyrénées. Pendant la seconde guerre mondiale, les résistances française et espagnole sauvent de nombreux juifs, ces réseaux d’évasion transitent par les Pyrénées. 

Parmi les grandes réalisations d’après-guerre on peut citer : la basilique Saint Pie X à Lourdes, les créations de stations de ski, les améliorations des réseaux routiers. 

Dans l’histoire contemporaine, on retiendra tristement la date du 21 septembre 2001, soit 10 jours après les attentats du World Trade Center à New-York, marquant l’explosion de l’usine chimique d’AZF à Toulouse. Aujourd’hui sur ce vaste espace a été construit le Cancéropôle, un site unique de recherche contre le cancer. 

DÉCOUVRIR TOULOUSE ET LES PYRÉNÉES 

UN TERRITOIRE QUI TUTOIE LES SOMMETS

Nous nous proposons de vous présenter dans notre rubrique "Visiter Toulouse et les Pyrénées", les richesses patrimoniales, nos coups de cœur, les villes et villages incontournables, les sites touristiques, les musées et châteaux et les ressources naturelles de cette terre du Sud Ouest, faisant désormais partie de la région Occitanie

  • Toulouse, la ville rose
  • Le Comminges (Saint Gaudens, Aspet,Bagnères de Luchon)
  • L’Ariège (Foix, Tarascon, Saint-Lizier, le Mas d’Azil, Mirepoix, le Cousérans)
  • Les Vallées des Gaves (Lourdes, Argelès-Gazost, Cauteret, Pont d’Espagne, Luz St Sauveur, cirque de Gavarnie, Val d’Azun)
  • La Haute-Bigorre (Bagnères de Birgorre, Campan, col d’Aspin, Pic du Midi)
  • La Vallée de Neste (Arreau, vallée du Louron, vallée d’Aures, réserve de Néouvielle) 
  • Tarbes et le plateau de Lannemezan  
  • Le pays des coteaux (Tournay, Castelnau-Magnoac, Trie sur Baïse, Galan) 
  • L’Adour (Rabastens, Vic, Madiran, Maubourguet)
  • La route des cols (Tourmalet, Soulor, Aspin, Peyressourde)
  • Les stations pyrénéennes (Campan-Payolle, Cauterets, Grand Tourmalet, Gavarnie-Gèdre, Hautacam, Luz Ardiden, Piau Engaly, Peyragudes, Saint-Lary, Val Louron, Val d’Azun).
Renneville

Lac Payolle