Comment être un pro de la glisse éco-responsable ?

La montagne est si belle ! Nous l'apprécions toute l'année, tant pour ses collines verdoyantes que pour sa neige immaculée, sur laquelle nous dévalons les pistes. Que font les stations pour développer la pratique des sports d'hiver et les activités estivales, de manière éco-responsable ? Et nous, que pouvons-nous faire, pour profiter de ce magnifique terrain de jeu, en toute conscience éco-citoyenne ? Un article qui adopte la greenattitude, sans fausse note ! 


L'air du temps


A moins que vous ne viviez, tel un ours polaire, dans une contrée lointaine et inhabitée, vous êtes familier de notre responsabilité à l'égard du milieu naturel et de sa protection, dans le cadre des activités de loisirs. C'est au milieu de siècle dernier que la montagne et la haute montagne ont commencé à être perturbées par l'Homme et son désir de glisse ! Travaux d'aménagement des stations, neige artificielle, urbanisation d'un milieu fragile et perturbation de la faune dans sa période de repos... L'offre touristique permet de dégager une activité économique de la montagne et donc aussi de mettre des budgets en place pour la préserver. 

Montagne à Saint-Lary

Alors que font les stations ?  


Le tri des déchets : Acté et formalisé pour tous, il est en place dans la plupart des stations, il permet d'éviter l'enfouissement de déchets valorisables. Enfouir demande du transport (donc de l'énergie), de la place et détériore le milieu naturel, trier est une action simple et indispensable. Allez, vous avez l'habitude, c'est comme à la maison

 

Réduction de la consommation de ressources et d'énergie : Les remonte-pentes, les éclairages, canons à neige, acheminement de consommables, restaurants d'altitude et autres ressources hôtelières sont énergivores. Du côté des stations, c'est la réduction de l'éclairage superficiel, l'investissement dans les énergies renouvelables (barrages hydroélectriques, panneaux solaires et autres éoliennes) qui fait et fera la différence. Concernant les canons à neige, des efforts sont faits pour investir dans du matériel moins énergivore et ciblant mieux les besoins d'enneigementPeyragudes) , même si, on est d'accord, ce ne sera jamais aussi bien que la vraie neige question empreinte carbone (et gliiiiiissssseeee !).


Valorisation des ressources d'élevage, d'agriculture locale et des produits en circuit court : Les hôteliers et restaurateurs se tournent volontiers vers l'offre de produits locaux. Encouragez cette démarche en découvrant les spécialités régionales. En plus, ce n'est que du plaisir ;) Cliquez pour lire notre article à ce sujet, sur les spécialités montagnardes !


Plus localement et spécifiquement : Dans les stations gérées par Altiservice (Saint-Lary, Font-Romeu et Artouste), certaines dameuses tournent à l'huile recyclée bio. Les stations se lancent dans la collecte des déchets, permettent aux forfaits d'être valorisés (ce sont des cartes en plastique réutilisables), utilisent des papiers et des encres écologiques pour les prospectus, installent des toilettes sèches publiques et font des opérations de sensibilisation, tout cela dans le cadre, parfois, de certifications ISO 9001 ou ISO 14001. 


Consultez notre section sur les stations de ski

Télésiège

A vous de jouer  !


Sans prosélytisme à outrance, valorisons ensemble les bons gestes et attitudes responsables

  • Trions nos déchets, ne jetons rien dans la nature (surtout pas les mégots depuis le télésiège, optez pour un cendrier de poche). 
  • Choisissons des stations adaptées à la diversité de nos activités et de nos envies : redécouvrez les stations de basse altitude ! Celles qui offrent des activités de ski nordique (pas besoin de remonte pente !) et celles de petite taille si vous êtes avec des enfants en bas-âge.  
  • Limitez le hors piste, ou informez-vous sur les zones sensibles. Il en va de votre sécurité mais aussi de la préservation de la flore locale. Les quart des skis coupent les jeunes pousses et contrarient le développement du massif forestiers. 
  • En ski de fond et en raquette, ne vous aventurez pas sur des chemins non balisés. Demandez à votre loueur de matériel ou aux guides spécialisés, pour ne pas déranger inutilement les animaux sauvages et respecter leur repos hivernal. Soyons discrets et respectueux !
  • Pour préserver a flore sauvage : même si c'est mignon, empêchons nos enfants de faire des bouquets de fleurs et plantes montagnardes, qui sont si fragiles. 
  • Pensez au co-voiturage pour aller skier, il existe aussi des services de transports en commun (bus et trains) pour se rendre à moindre coût dans les stations. Découvrez notre article sur les modes de transport depuis Toulouse dans les stations des Pyrénées. 


Avec ces bons conseils en poche, vous êtres maintenant des vacanciers de montagne éco-responsables ! Bonnes vacances !



Retour à la page "Sportive"