• Accueil
    • Tourisme
      • Découvrir
        • Visite de la Région de Toulouse et des Pyrénées
          • Ariège - Porte de l'Ariège et Pays Cathare

Ariège - Porte de l'Ariège et Pays Cathare

Entre Toulouse et les Pyrénées, il y a les Portes de l'Ariège, un territoire dans le Piémont des Pyrénées, une terre de plaines et de collines avec des températures plus douces que dans le reste du département. C'est un territoire qui prospère par l'industrie aéronautique, la chimie et métallurgique. Les Vallée de l'Arize et de la Lèze, autour du Mas d'Azil possèdent un riche patrimoine historique et surtout préhistorique et géologique. Plus à l'est, Le Pays d'Olmes est proche de l'Aude, son relief calcaire et sa localisation reculée ont permis l'installation de magnifiques Châteaux Cathares, refuges pour ces "bonhommes" pourchassés par l'église Catholique .

Carte des Portes de l'Ariège et du Pays Cathare

Partez à la découverte de ce territoire chargé d'Histoire et de mystères, riche en animations et sites à visiter. Toutes les configurations paysagères vous attendent, chaque jour peut être l'occasion d'une atmosphère différente. Le nord et l'est du département vous réserve bien des surprises !


Le Mas d'Azil

La Grotte du Mas d'Azil

La chapelle de Reynaude et son chemin de croix

Le village du Mas d’Azil est une ancienne bastide, haut lieu du protestantisme. En 1625, 14.000 soldats de Richelieu firent le siège de la cité qui résista cinq semaines durant puis le siège fut levé.
Le village abrite une grotte, l’un des plus importants site préhistorique, traversé sur 420 m par une départementale. Cette gigantesque galerie naturelle fut occupée il y a 32.000 ans puis servie de refuge aux Cathares, aux protestants. Elle donna son nom à la civilisation Azilienne. Aujourd’hui, sa mise en lumière et ses aménagements permettent de visiter l’un des sites majeurs de la région, classé monument historique. Les objets des fouilles de la grotte, des pièces de l’art paléolithique, sont exposés au Musée de la Préhistoire, situé dans le village.

Autre curiosité sur la commune : 11 dolmens disséminés dans les environs, qui semblent dater de l'âge de bronze (1800 à 700 av.JC) dont 3 facilement accessibles pour la visite : Le Dolmen de Cap del Pouech, Brillaud et de Couminge.

Les conseils du Guide Toulouse Pyrénées :

  • Dans les environs, le pittoresque village de Carla-Bayle est une bastide médiévale, édifiée au XIIème, située sur une arête rocheuse, offrant un beau panorama sur les paysages environnants. C’est aussi la patrie du philosophe des lumières Pierre Bayle (1647 – 1706), sa maison natale constitue un musée. Promenez-vous sur les remparts pour avoir une vue panoramique !
  • La promenade des Terrasses du Souribet, vous amène à de jolies cabanes en pierres sèches, qui témoignent de l'activité pastorale de la région.
  • Si vous êtes marcheur sur le chemin de Saint-Jacques, une halte est à votre disposition : la Halte Jacquaire du Mas d'Azil.
  • Le marché de la commune se tient le jeudi matin
  • Les enfants en ont marre des Cathares et de la randonnée ? Direction Xploria, un parc avec des dinosaures et des animations ludiques (et pédagogiques) pour que tout le monde s'amuse pendant les vacances :o)
  • Un lieu insolite à visiter : le long de la D119, le chemin de croix de la chapelle de Reynaude. Derrière l'église, 14 petites chapelles sont placées le long du chemin qui mène à un calvaire.


Saverdun

La Mairie de Saverdun

Saverdun, ville située à l'entrée de l'Ariège, a souffert de la croisade des Albigeois, qui ont pourchassé les Cathares dans cette région, ainsi que de la Réforme. On ne retrouve dans la ville que les vestiges du château, le reste ayant été détruit par les multiples conflits de religion ... Vous y découvrirez également l'église Catholique et le temple Protestant. Saverdun est le chef-lieu du Canton, qui a développé une activité économique agricole importante, autant pour l'élevage que les cultures. Ceci va de pair avec le développement d'un tourisme rural, ouvrant la porte des producteurs et des fermes aux voyageurs heureux de découvrir les produits du terroir. Les rives de l'Hers et de l'Ariège coulent à proximité de la ville et sont propices à de nombreuses activités et loisirs sportifs.

Les conseils du Guide Toulouse Pyrénées :

  • Pour se détendre à la belle saison, une base nautique agréable est disponible à l'emplacement d'une ancienne carrière. Les eaux sont limpides et de nombreuses activités sont disponibles en saison, dont des jets électriques pour les enfants (qui sont fabriqués à Mazère, juste à côté).
  • Le marché de Saverdun est le Vendredi matin


Mazères

Les maisons à colombages de Mazères
La Bastide de Mazères est à la pointe Nord du département. A la fin du XVIIème siècle, c'est une citadelle protestante importante, dont l'économie est tournée vers l'agriculture et en particulier le Pastel. Isatis Tinctoria est une plante herbacée dont les feuilles produisent une teinture bleue par le biais d'une réaction chimique d'oxydation à l'air. Il en résulte des pigments (bleus ... pastel!). Pendant la Seconde Guerre Mondiale, un établissement désaffecté de la ville est utilisé pour emprisonner des anarchistes espagnols. Promenez-vous dans Mazères pour visiter l'église et les maisons à colombages aux alentours ainsi que la Halle, qui abrite le marché le jeudi. L'hôtel pastelier Ardouin, entouré d'un jardin, abrite deux musées : l'un est dédié à l'histoire de la ville, l'autre aux "Barbares en Gaule du sud".

Les conseils du Guide Toulouse Pyrénées :

  • A moins de 4km du centre, en direction de Villefranche-de-Lauragais, se trouvent deux tables d'orientation, avec un très beau point de vue sur la bastide et sur les Pyrénées.
  • Le Domaine des Oiseaux est un magnifique parc ornithologique, pour aller à la rencontre de la faune et de la flore de la région. Suivez les sentiers balisés pour en savoir plus sur les habitants terrestres et les oiseaux du domaine. Juste à côté, le Musée du Domaine des Oiseaux vous présente une collection d'outils et machines de la vie rurale.
  • Allez voir le pont sur la Hers à Mazères, qui a été reconstruit 9 fois depuis 1259, la dernière fois étant en 1804, il fut détruit par une inondation en 1875 et plus jamais reconstruit ... le pont maudit ?
  • Une fête médiévale a lieu à Mazères en aoùt.
  • Une balade en gyrocoptère (un ULM en forme d'hélicoptère), cela vous tente ? Pour voir les magnifiques paysages de la région avec hauteur ! RDV aux Ailes de Terraqueuse, avec Thibault.


Pamiers

La ville de Pamier et les Pyrénées au loin
Pamiers est la seconde sous-préfecture du département (avec Saint-Girons, la Préfecture étant Foix), mais c'est la ville la plus peuplée de l'Ariège. Malgré les remous des Croisades contre l'hérésie Cathare, Pamiers rayonne dès le début du XIVème siècle grâce à son rang de capitale religieuse. De nombreux couvents de différents ordres s'implantent. Au XVIème siècle, la ville est paralysée par la Peste pendant 3 ans. Les Guerres de religions affectent de nouveau la ville et les habitants, à la même époque. La ville affaiblie trouve un nouvel essors économique avec le développement de la métallurgie au XIVème siècle. Vous visiterez à Pamiers la cathédrale Saint-Antonin, datant du XVIIème siècle, l'église Notre-Dame-du-Camp, son grand carillon et son orgue, à l'extérieur de la ville. Le Carmel, un couvent fondé et 1648, avec une Tour, une chapelle, la Tour des Cordeliers, l'Abbaye de Cailloux (classée MH) et la Tour de la Monnaie sont aussi à visiter.

Les conseils du Guide Toulouse Pyrénées :

  • Envie de voir la ville de haut ? Allez faire un saut en parachute avec Sky Dive Pamiers !
  • Le Festival de Musiques au pays de Gabriel Fauré, avec des concerts de musique classique et de piano, se tient pendant plusieurs mois chaque année à Pamiers. De mai à novembre en 2018.


Mirepoix

La ville de Mirepoix

Mirepoix


Nous sommes là en pays Cathare. Totalement détruite par une inondation en 1289, la bastide fut entièrement reconstruite sur une autre rive. La cité a conservé son cachet médiéval. Sa place centrale, place des Couverts, avec ses maisons à colombage sur galerie de bois invite à la découverte.

A quelques encablures de Mirepoix, Camon est une place forte bâtie autour de son ancienne abbaye édifiée par Philippe de Levis au XVIème siècle. Le village a la particularité d’être ceint d’une centaine de rosiers. On peut également découvrir à l’extérieur du village plus d’une centaine de cabanes de pierre sèche. C’est la famille du même Philippe de Levis qui fit construire le Château de Lagarde, devenu le « Petit Versailles » dont il ne subsiste que des vestiges.

Montségur

Le Château de Montségur
C'est un village de moyenne montagne chargé d'Histoire. Plusieurs sommets forment un tableau magnifique autour de la commune : Le Pic de Soularac et de Saint-Barthélémy, entre autres. Un ruisseau, le Lasset, arrose le fond de vallée. Montségur est renommée pour son château, installé sur le "pog" (la partie haute) d'un éperon rocheux. L'occupation du lieu est ancienne (on soupçonne l'existence d'un château avant celui des Cathares) et les hérétiques s'y installent au XIIIème siècle, fuyant la persécution Catholique qui les chasse et prive de leurs terres. Dernier bastion du Catharisme, pendant plusieurs décennies, Monségur résiste, jusqu'à un siège de presque 1 an qui mettra fin à toute rébellion. Les habitants sont alors conduits au bûcher (plus de 200 personnes périssent) ... Le château sera reconstruit par la suite. Montségur, c'est aussi une occupation préhistorique et Romaine attestée, en particulier à la grotte de las Morts où du mobilier archéologique ainsi qu'une sépulture d'enfant, ont été retrouvés.

Les conseils du Guide Toulouse Pyrénées :

  • Les nazis ont fouillé le château de fond en comble au milieu du XXème siècle, persuadés d'y trouver des traces du Saint-Graal ...
  • A côté du Château se trouve un musée Historique et Archéologique, pour approfondir vos connaissances sur les Cathares.
  • A proximité du village, la Réserve naturelle régionale du massif de Saint-Barthélemy est la première d'Ariège, ce classement confirme l'exceptionnelle qualité du patrimoine naturel local et de la biodiversité en présence.


A découvrir aussi dans ce territoire ...

  • A 4km au Nord du Mas d'Azil : l'Observatoire de Sabarat, qui organise des soirées publiques d'Astronomie.
  • A 13km du Mas d'Azil, le village de Paihès et son château (qui ne se visite pas... encore ! Mais qui est magnifique à contempler)
  • A 10km au nord-ouest du Mas d'Azil se trouve la Ferme des Moulis, où 2 passionnés élèvent 140 chèvres angora pour faire du Mohair : une fibre qui offre une chaleur douce et légère : visites guidées possibles. Les propriétaires ont également des hébergements touristiques.
  • A 12km à l'ouest de Carla Bayle : le joli village de Domazan-sur-Arize.
    Juste au dessus de Domazan-sur-Arize : le village de La Bastide de Besplas, avec sa charmante place centrale, l'église et son imposant clocher-mur.
  • A 19km de Mirepoix, au nord-ouest à Lapenne: l'étonnante Ferme aux Bisons, avec des bisons, daims, yacks et des cerfs en liberté dans un parc de 70ha. Venez faire une super visite, assis dans un tracteur avec remorque !! Les enfants vont adorer !!
  • A deux pas de La Ferme aux Bisons, à Lapenne également, le Parc aux Bambous, un Jardin Remarquable, pour tout savoir sur cette graminée incroyable. Une pépinière propose de magnifiques spécimens à la vente;
  • Au sud du territoire, près de Roquefort-les-Cascades : Le Château de Roquefixade, un château Cathare dont les vestiges sont classés MH
  • Au sud-est de Mirepoix : Le village fortifié de Camon et le Mac de Montbel, juste en-dessous
  • L'étonnant Musée du Textile et du Peigne en corne à Lavelanet.