• Accueil
    • Tourisme
      • Découvrir
        • Visite de la Région de Toulouse et des Pyrénées
          • La Haute-Bigorre

La Haute-Bigorre

Haute-Bigorre, en suivant l’Adour

La Haute-Bigorre est ce territoire autour de la vallée de l’Adour en amont de Tarbes, avec son emblème le Pic du Midi et son observatoire dédié à l’astronomie. C’est un territoire entre plaine et montagne

Bagnères de Bigorre, ville d’eaux

Située au pied du pic du Midi et des cols d’Aspin et du Tourmalet, la Sous préfecture des Hautes-Pyrénées doit sa prospérité au thermalisme florissant au XIXème. 

Bagnères-de-BigorreSon centre ancien possède d’intéressants vestiges, comme la tour des Jacobins du XVè S, haute de 34 m, pièce maîtresse d’un couvent détruit à la Révolution, de beaux édifices arts déco, des façades à balcons (bigourdanes) superbement fleuris (la ville possède 3 fleurs au classement des villes et villages fleuris), des maisons à colombages, des fenêtres à menaux et de beaux portails Renaissance. 

L’église Saint Vincent, avec son clocher-mur de 40 m de haut date du XIVe. Les allées des Coustous tracées à la fin du XVIIe à l’emplacement des remparts constituent, à l’ombre des tilleuls, un endroit convivial et animé.

Entre les thermes et le Casino, le musée Salies (musée des beaux Arts), avec sa façade art déco, abrite une collection de toiles de peintres des grands salons parisiens de la première moitié du XIXè et des aquarelles de Blanche Odin, célèbre aquarelliste, ainsi que des objets d’art populaires. 

Autre musée, celui dédié au marbre qui fit au XXème siècle la prospérité de la ville. Il est installé dans les anciens thermes de Salut, au cœur d’un parc paysager, qui abrite aussi le conservatoire botanique. Plus de 300 marbres d’origines diverses y sont recensés, l’épopée du marbre des Pyrénées, de l’époque romaine jusqu’au XIXè y est présentée. 


Vallée de Campan, la vallée aux deux visages

Nous sommes ici entre des paysages opposés d’un côté vers l’Adour des reliefs verdoyants, où le pastoralisme se déploie, de l’autre des crêtes calcaires. Les villages d’Asté et de Beaudéan méritent qu’on s’y attarde. 

C’est à Asté que l’on vsitera les grottes de Médous, l’une des plus belles par ses concrétions et ses draperies, on la découvre en barque. Asté fut la patrie du célèbre menuisier Jean Ferrère (1620-1705), grand maître du baroque pyrénéen et de toute une dynastie de sculpteurs qui laissèrent leurs empreintes dans les églises du Comminges et de Bigorre. 

Baudéan abrite la maison natale de Dominique Larrey (1766-1842) , chirurgien en chef des armées de Napoléon, inventeur de « l’ambulance volante ». Baudéan est aussi le point de départ de nombreuses randonnées, entre lacs et cascades

Campan


Campan a beaucoup de charme avec sa halle couverte du XVIIe, sa fontaine du XVIè, son église avec son clocher à quatre clochetons, son cloître. De drôles de personnages envahissent Campan de juillet à septembre : les « Mounaques », des poupées à taille humaine, faites de chiffons et de foin, habillées de vêtements et exposées dans les rues, sur les balcons ou dans les jardins selon une vieille tradition qui voulait que l’on se marie entre gens du village, et quand il en était autrement, le futur marié devait s’acquitter d’une dette à l’égard des jeunes du village de sa bien-Aimée, sous peine de charivari et de Mounaques autour de sa maison. 

La Maison des Amis de Mme Campan, du nom de la femme de chambre de Marie-Antoinette et première directrice d’une maison de la Légion d’honneur évoque le patrimoine de la Vallée. 



Col d’Aspin, panorama de la chaine Pyrénéenne 

Entre les vallées d'Aure et de Campan, le col d’Aspin (1489 m) fait partie de la fameuse Route des Cols. C'est un col mythique emprunté chaque année par le Tour de France.

Col d'Aspin

Pic du Midi, emblème de la Bigorre

A 2877 m d’altitude, c’est un monument dédié à l’astronomie avec son observatoire créé en 1881et réservé aux scientifiques pour observer la lune et le soleil, sa terrasse panoramique, la plus belle de toute la chaîne de Pyrénées, permettant de scruter les « géants » à 300 Km à la ronde (Vignemale, Mont Perdun, Pic d’Aneto) et son Musée relatant l’histoire du pic et la construction de l’observatoire.

Pic du Midi

Crédit Photo - Fotolia ©Christelle NC